COLOMBIE




(PAR Gilles)

Ils étaient plusieurs à m’avoir déconseillé de partir avec Syrine en Colombie... C’était pourtant les vacances. Le deal était possible avec sa mère bien que cette dernière avait plutôt de sérieuses réserves sur l’opportunité de ce voyage pour notre fille.

Il m’a fallut moins d’une heure sur place pour regretter de les avoir tous écoutés.
 

LUNDI 13 AVRIL 2009

PEREIRA(par Sam)

Paris-Madrid-Bogota-Pereira, dix huit heures de voyages.
Mauvaise surprise en arrivant dans le petit aéroport de Pereira:
nos pieds de projecteurs sont resté à Madrid.
Une demie heure plus tard,
En arrivant à la Fondacion 10/32 qui nous accueille,
Nous découvrons avec stupeur qu’une caisse a disparu pendant le trajet.
Le projecteur cette fois ci.
Bon, on peut toujours s’en sortir.


Aéroport de Pereira, 22h30 notre véhicule avant d'être cambriolé (photo SL)

Jesus Calle, notre hôte ennuyé par l’image que cela donne de son pays,
il va remuer ciel et terre pendant toute la semaine pour le retrouver.
Ainsi, un contact notre « agent infiltré »
va écumer le marché noir de la ville
et faire ressurgir toute sorte de projecteurs volés, mais pas le nôtre.
Ainsi, des annonces passerons dans les journaux, et des journalistes viendront sur le tournage.
Ainsi, on parlera de nous à la radio, et le chef de la sécurité de l’aéroport
Solennement nous dédicacera un dvd des bandes de vidéo surveillance qui prouvent que le vol n’a pas eu lieu dans l’enceinte de l’aéroport..

Finalement, ce vol ne démontrera qu'une seule chose: l’extrême attention de nos hôtes.





La Fondacion, Pereira, 14/04/09 11h (photo SL)


La Fondacion, montée par Jesus Calle dit Chucho, peintre, et administrée par sa femme,
avec le soutien de l’ONG Solidarité Laïque,
est un véritable petit havre où
un groupe d’une soixantaine d’enfants des barrios
viennent jouer, dessiner, travailler leurs devoirs et rencontrent des éducateurs..



Los ninos de la Fondacion, Pereira 15/04/09 09h50 (photo SL)



Le système Aladin, Pereira 15/04/09 (photo SL)


Nous travaillons avec les plus petits,
Ils sont adorables,
et nous couvrent de dessins et de lettres
pendant que nous installons notre bazar sur la terrasse.


Dahianna 2 ans Pereira Colombie (photo GP)

On me raconte qu’un de ces gamins
Abandonné par ses parents au bord d’une route 6 mois auparavant,
Est arrivé à Bogota à pied, tout seul, à 6 ans.
(il se dessinera au bord d’une route sur la vitre..)


Portrait/autoportraits Dahianna 2ans,Léonardo 6ans,Cristian David 7ans(photos SL)

Notre tournage fait venir des journalistes de quotidiens locaux et nationaux,
et attire l’attention de la mairie sur la Fondacion,
ce que Jesus essayait de faire depuis cinq ans en vain.


Jesus Calle "Chucho" (photo SL)



Il y a une réelle cohérence entre le travail de tout le monde,
Celui de Jesus entre la Fondacion et sa peinture, celui de Gilles,
et du coup par extension plus modestement le mien.


Angie 6ans (photo SL)

C’est un sentiment rare de se sentir
réellement et immédiatement utile
dans notre travail de cinéaste.
(encore plus rare comme assistant..)



(Par Gilles)

REMERCIEMENTS:

Jesûs CALLE (Chucho), Amparo VILLEGAS, María Isabel MIRANDA, Martine et Francois MERCIER

 

CONCLUSION:

IL m’a fallut aller de ce côté ci de la mer pour assister à une scène étrange: Samuel, 3 ans,  a disparu de ma vitre comme par enchantement alors que j’étais entrain de le filmer.

Après avoir cru un instant qu’il était passé de l’autre côté du miroir, comme Alice, je découvre l’artiste, à quatre pattes, en train de continuer son autoportrait sur le carrelage de la terrasse : Samuel venait de découvrir la troisième dimension, et moi les limites de ma démarche!

 

Je serai si content de revenir à Peireira à la fin de l’année présenter une partie de mon travail puisqu’il est d’ores et déjà acquis que la Colombie sera le pays d’Amérique latine qui prendra l’exposition sur son continent, le 20 novembre 2009, en même temps que Paris en Europe, Montréal au Canada, Bamako au Mali et Sydney en Australie.