MONGOLIE



OULAN BATOR 26/06/09 Peace Bridge Hotel
(par Samuel Lahu)

 

Il est 23h30 heure locale,

c’est à dire 16h30 à Paris.

Nous sommes partis hier à 09h des bureaux de production,

pour arriver à 07h30 à l’aéroport d’Oulan Bator,

c’est à dire 1h30 à Paris,

et attaquer une journée

au radar.
 

J’ai dormi 7 heures en 3 jours,

les choses se corsent.

D’autant que lors d’un transit à Moscou,

un de nos bagages s’est à nouveau égaré.

(il contient la vitre, et la toile de fond..)

survol de la Mongolie, 26/06/09 06h (photo G.P)
Aéroport Gengis Khan, 26/06/09 07h15 (photo S.L)
Arrivée à Oulan Bator 08h (photo G.P)
      


Je somnole dès que je suis assis,

Quelque soit l’endroit.
 
 
Kindergarten n°133 Oulan Bator 10h (photo S.L)

Cela donne l’étrange impression d’évoluer dans un rêve éveillé.


 
Kindergarten n°133 Oulan Bator 10h30 (photo S.L)
 

Par exemple lorsque Gilles raconte pour la millième fois l’origine du projet,

aux institutrices de l’école.

« J’ai une fille qui s’appelle Syrine…. »
 


Gilles Porte et sa chaise de réalisateur, kindergarten n°133, 14h30 (photo S.L)

 

Nous nous sommes installés dans le salon de musique

du Kindergarten n°133 du district de Bayangol,

avec une trentaine de petits revenus pour l’occasion

parce qu’ils sont en vacances.

(ils sont ravis, bien qu’un peu inimidés).


 
Eerdenbaatar 4 ans, Buster Keaton en herbe (photo G.P)                     Azzaya 2 ans Che guevara en herbe (photo G.P)

 
Oulan Bator, district de Bayangol, 14h35 (photo S.L)


Tulgudur 4ans (photo G.P)                                            Ariun Sanaa 4 ans (photo G.P)

 

 

27/06/09 PEACE BRIDGE HOTEL 
(par Samuel Lahu)

Je me suis réveillé à 4h sans comprendre pourquoi,

Vu qu’il est 10h du soir à Paris.

Je suis décalé par rapport aux fuseau horaire des deux pays..

 
Oulan Bator Peace Bridge hotel, chambre 71, 04h30 (photo S.L)

 

L’avion qui devait nous ramener notre bagage de Moscou

n’a pas pu se poser à cause du mauvais temps et

est reparti à Irkousk,

en Russie.

District de Bayangol, Oulan Bator 09h (photo G.P)
Entrée du kindergarten n° 133, Oulan Bator 13h (photo S.L)
 

Du coup, nous partons dans le quartier des bricoleurs pour se faire tailler une vitre en verre

et nous bricolons une installation devant un mur vert.

On essayera de réincruster notre fond en post production..

Tulgudur 5 ans
il pleut sur la tête du petit homme araignée (photo G.P)
Oyunbolor 6 ans petite danseuse (photo G.P)
Bilguun 4 ans (photo G.P)
"qu'est ce que tu dessines?
Un guerrier avec un sabre pendant la bataille.."
Enkhijin 4 ans (photo G.P)
Enkhijin ne parle pas beaucoup,
en regardant son dessin dans le moniteur, elle
m'a chuchoté quelquechose,
comme une confidence.
je lui ai répondu sur le même ton, 
dans une autre langue..
 

Lorsque les gamins dessinent,

c’est le seul moment où l’on échappe

à la dictature de l’horaire.

Nous prenons leur rythme.


Les enfants dessinent avec un feutre posca noir moyen à pointe biseauté,
dont l'encre est une sorte de gouache,
et vous savez quoi?
C'est vraiment pas bon..
 





28/07/09
(par Gilles Porte)

 

LE FOND QUE NOUS N 'AVONS PAS EU :

Notre colis avec notre vitre n’est jamais arrivée à Ulan Bator. Alors nous avons fait découpé une autre vitre sur place, là où des magasins sont des conteneurs.

Le problème c’est que dans ce colis, il y avait aussi la toile peinte qui me sert de fond.

Je n’ai pas voulu refaire « le coup de l’Italie » en patinant un fond mais je me suis « appuyé » sur un fond vert d’eau peint dans la crèche.

Je crois que j’ai eu tort même si cela n’a pas empêché les enfants mongoles de se dessiner comme ils le souhaitaient.

 
 

REMERCIEMENTS:

Altantuya SANDUIJAV, G, OLONTSETSEG, Lkhagvasuren PUREV, Sodoo, Otgoo, Marik et CLOWNS SANS FRONTIÈRES

 

CONCLUSION:

En arrivant en Mongolie, dans l’avion, Samuel m’avait fait une troublante confidence:
Il a l’impression que le soleil ne s’était jamais couché sur la partie gauche de l’appareil alors que nous avons passé la nuit entière dans le zinc.

Cela était-il  possible ou Samuel a t-il vraiment déliré?

Avant de partir, j’apprends que la crèche qui nous accueillis (350 enfants, la  plus grande du pays) fêtera en 2010 ses 20 ans au mois de Novembre…